VILLERS-COTTERETS - Le Beffroi - animée

2,50 €

Logo

Report this ad


Postcode:
21110
City:
Aiserey

Regardez mes autre ventes sur le même thème

Voir SCANs pour vérifier l'état de la CP

Villers-Cotterêts - le Beffroi
Fontaine sur la place du marché.


Villers-Cotterêts [vilɛʁkɔtʁɛ]2 est une commune française située dans le département de l'Aisne, en région Hauts-de-France.

La commune est située au sud du département de l'Aisne, en bordure du département de l'Oise. La forêt domaniale de Retz occupe une bonne moitié de son territoire. Soissons est à 24 km au nord-est ; l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle, et Paris, sont respectivement à 54 km et 85 km au sud-ouest.


Lieux-dits et écarts[modifier | modifier le code]

La Plaine Saint-Rémy, Pisseleux, commune rattachée à Villers-Cotterêts en 1971.


Hydrographie: La rivière Automne prend sa source dans la commune.


Voies de communication et transports: La Gare de Villers-Cotterêts est sur la ligne de La Plaine à Hirson et Anor (frontière) desservie par les trains du TER Picardie (Paris - Laon).


Un service de bus Villéo-Retzéo, entièrement accessible aux personnes à mobilité réduite, regroupe 3 lignes urbaines desservant les établissements scolaire au centre-ville et à la gare SNCF. Un service de bus à la demande relie toutes les communes de la communauté de communes.


Toponymie: Apud Villare Colderest est attesté en 1196.


Histoire: La ville, le château et l'ordonnance.

Une simple clairière de l’immense forêt des Sylvanectes servait de lieu de rassemblement aux plus lointains ancêtres des Cotteréziens qui vivaient le plus souvent à l’abri des grands bois ; les historiens locaux ont pu démontrer que c’est le centre actuel de la ville.


L'histoire de la ville, comme celle du château, est aussi liée aux guerres. Dès 1814, des combats furent livrés à proximité par les armées étrangères marchant sur Paris.


La ville fut occupée de longs mois en 1870-71.


La guerre de 1914-1918 a marqué toute la région, ainsi qu’en attestent de nombreux monuments commémoratifs. En 1915, l'armée française investit le château pour y installer un hôpital militaire, les pensionnaires de la maison de retraite sont alors dirigés sur Nanterre. L'offensive allemande de 1918 a particulièrement touché la ville : les murs du château, criblés d'impacts d'obus, témoignent de la violence des bombardements. C’est de la forêt de Villers-Cotterêts que partit la contre-offensive victorieuse du 18 juillet 1918.


De 1940 à 1945, plus de la moitié des maisons furent touchées par des bombardements. Dès mai 1940, le château devient le siège d'une kommandantur. Peu avant l'arrivée des Allemands, une partie des pensionnaires de la maison de retraite est transférée en urgence dans une bourgade du Sud-Ouest, Aiguillon (Lot-et-Garonne). Abandonnés par une administration parisienne en situation de désorganisation complète, dans un contexte de rationnement et de pénurie alimentaire, les archives révèlent que sur les 375 hommes et 95 femmes hébergés dans un château du xviiie siècle transformé en entrepôt de tabac, plus de 300 meurent du froid, de la faim, et des maladies. Ils sont enterrés dans des fosses communes, pratique inconnue du dépôt de mendicité ou de la maison de retraite.


L'ordonnance d'août 1539 sur le fait de la justice1, dite1 l'ordonnancenote 1 de Villers-Cotterêts1,2,3, aussi appelée l'ordonnance Guilelmine4, est un texte législatif (texte de lois) édicté par le roi de France François Ier, entre le 10 et le 25 août 1539note 2 à Villers-Cotterêts (dans le département actuel de l'Aisne), enregistré au Parlement de Paris le 6 septembre 1539. Cette ordonnance est le plus ancien texte législatif pour partie encore en vigueur en France5, ses articles 110 et 111 (concernant la langue française) n'ayant jamais été abrogés1,note 3.


Forte de 192 articles6, elle réforme la juridiction ecclésiastique, réduit certaines prérogatives des villes et rend obligatoire la tenue des registres des baptêmes. Elle est surtout c

For more information, click [view offer] to the right side.