RARE 45T EDITH MOINEAU AVEC LONGUE DEDICACE DE 1975 MONDE ME

10 €

Logo

Report this ad


Postcode:
33230
City:
Abzac

EDITH MOINEAU *


MONDE MELODY MM5111


Disque 45T

Face A : Rot. tenta chat

Face B : C'est du bla bla bla


*Avec ses maîtres Corot, Sisley, Renoir, Pissarro et Pierre Brasseur, Édith Moineau est la dernière héritière vraie de l'école impressionniste onirique.

 


Artiste Peintre française impressionniste flamboyante très coloriste, Édith Moineau, née à Paris en février 1924, d'origine bretonne, traverse pourtant une partie de sa vie sans rien connaître des Arts Plastiques.

Aujourd'hui, Édith Moineau étonne, détonne et chantonne plus qu'à la cantonade, elle excelle autant avec sa voix claire et juste qu'avec ses pinceaux de feu... 

Cette “surimpressionniste-onirique” balaie les maux de ses pinceaux d'Amour, de son amour des mots en poésies, de ses compositions de paysages et de bouquets champêtres pleins de charme et de romantisme, étincelants de clins d'œil et de sens cachés, de ses romans sans concession. Outre son talent évident, Édith a son franc-parler, de la personnalité, des sourires sans soupirs et des rires... et c'est bien pour ça qu'on l'aime ! 
Elle s'est éteinte le 1er novembre 2006.

Pour écrire la Saga de sa vie et pour entretenir le souvenir d'Edith Moineau(née Suzanne Soufflet) nous recherchons des anecdotes, des photographies alors que vous fréquentiez "Suzanne coiffeuse" à Paris.

Elle fit ses débuts dans les années 1950s chez "Art et Coiffure" puis plus tard à "Élysée Coiffure" et puis chez "Michel Antoine", le premier salon en haut de l'Avenue Georges V, le deuxième dans l'autre sens.

Puis chaque Été pendant les trois mois de vacances sur la Côte d'Azur Suzanne coiffait à St Raphaël au "Val Desquières", aux Calanques des Issambres avant Sainte Maxime, dans le plus grand Hôtel qui recevait la haute société et beaucoup d'artistes connus.

Edith était alors Suzanne que l'on avait coutume de qualifier de très grande Artiste de la coiffure connue du lieu avec une grande réputation.

Suzanne exerça aussi au Faubourg Saint Honoré dans deux salons différents, l'un en dessous de la Salle Pleyel "Georges Attali", l'autre plus loin dans le faubourg chez "Jeandré" famille du Célèbre "Coiffeur Guillaume".

C'est alors que fatiguée de travailler 18 heures par jour, Suzanne eut envie de s'arrêter et une pulsion fulgurante lui pénétra l'esprit ; depuis toute petite, elle voulait chanter, elle avait pris quelques cours et elle pensait qu'elle avait une belle voix un peu particulière, ainsi Suzanne entra dans la chanson. Son premier contrat rédigé sous le nom de "Laura Pieri" se produisit à "La Mendigote" sur les quais.

 

Plus tard Laura traversa la Corse en chantant, ici avec "Frédéric François" ailleurs avec d'autres, puis de cabaret en cabaret, pour conquérir le public attachant des Puces de Saint Ouen, chez "Louisette"...

Laura y rencontra "Louisette" qui lui confia qu'elle avait une voix particulière et que le parcours serait intéressant. Dans ce lieu fort connu Laura Pieri fit une belle carrière où elle y fit la connaissance de "Sergio Leone" qui, s'il n'avait pas quitté la terre si tôt, aurait dû être son parrain, mais le destin en jugea autrement ...

Et puis Laura Pieri connut "Michel Oliver", le Grand Restaurateur. Quand Michel entendit chanter Laura, celui-ci l'engagea pour animer ses restaurants en lui demandant de changer son Nom. C'est ainsi que Laura Pieri devint Edith Moineau, qui accepta le fait, se voyant déjà en Haut de l'affiche... Et puis, Edith Moineau chanta enfin à l'Olympia....

Edith Moineau enregistra quatre disques, trois 45 tours puis un 33 tours, aux Éditions Monde Mélodie dont le Directeur était "Didier Arondel", qui malheureusement a quitté cette terre. Elle passa à la Télévision où elle interpréta l'une de ses chansons dont les paroles et la musique lui appartenaient.

Puis en 1983, par un effet quasi miraculeux, Edith développa un sens artistique qui couvait depuis longtemps, la Peinture.

C'est à

For more information, click [view offer] to the right side.