♦ Pierre LAFITTE Journaliste à Jacques MORTANE Le Figaro Let

29,90 €

Logo

Report this ad


Postcode:
69001
City:
Lyon

Merci pour votre visite. En bas de page, retrouvez les détails de nos conditions de vente / livraison. Merci d'en prendre connaissance avant d'enchérir. N'hésitez pas à nous poser vos questions. 

Thank you for your visit. At the bottom, find all the details of our conditions of sale / delivery. Thank you to become acquainted before bidding. Feel free to ask us questions.

 ● Pierre LAFITTE  --  (Bordeaux 1872  --  Paris 1938) ● 
Journaliste et éditeur français. Il créa aussi, en 1908, la coupe Femina, renommée ensuite « Trophée Pierre Lafitte », 

une compétition de golf féminine, suivie en 1910 d'un prix homonyme réservé aux aviatrices. ​

L.T.S – Paris, 11 avril 1936
1p. in-8. (13.5x21cm)
Sur papier en-tête du FIGARO, rond-point des Champs-Elysées.

Adressée à Jacques MORTANE, de son vrai nom Jacques ROMANET (anagramme de MORTANE, 1883-1939), journaliste et écrivain français, spécialiste de l’aviation (il fut confident de GUYNEMER).
 
Amusante lettre où P. LAFITTE réagit à une critique qui semble lui avoir été adressée par J. MORTANE
 
« Mon cher MORTANE, j’ai reçu votre lettre et votre aimable dédicace m’a fait grand plaisir. 
Croyez bien que je n’ai pas attaché une trop grande importance à ce que vous avez écrit sur moi, 

car je sais que vous êtes quelquefois un peu grognon, mais je connais aussi la qualité de votre cœur depuis plus de 30 ans ….. 
Mes hommages à Madame MORTANE (…) ».
 
Bel état de conservation

Envoi soigné & offert par lettre suivie (uniquement si envoi en France)

Informations complémentaires concernant le signataire de ce document :
Pierre Antoine Baptiste René Lafitte est un journaliste, un éditeur et un patron de presse français né le 3 mai 18721 àBordeaux et mort le 13 décembre 1938 à Paris.
Ouvert aux idées venues d'outre-atlantique et aux nouvelles techniques de communication comme le cinématographe, il est à l'origine de formats de presse illustrés novateurs en France et de la première publication des aventures d'Arsène Lupin.

Pierre Lafitte est né et a grandi à Bordeaux, il est le fils de Marie Alexandrine Arquier et de Jean Lafitte, négociant. Au lycée, il se passionne pour le vélocipède. Bachelier, il ne rêve plus que de devenir journaliste sportif. Il entre alors à la rédaction de La Petite Gironde, un quotidien local, puis au Véloce-Sport, un hebdomadaire sportif.
Il monte à Paris en 1892 et se fait embaucher comme journaliste à L'Écho de Paris par Valentin Simond. Il travaille également comme vendeur pour l'entreprise Cycles Humber, ainsi que pour diverses autres revues cyclistes.
En 1897, il est nommé rédacteur en chef de l'hebdomadaire La Vie au grand air qu'il va transformer en magazine principalement illustré de reproductions de photographies : cette formule sort le 1er avril 1898 et Lafitte en prend les commandes.

Dans la foulée, il fonde « Les Éditions Pierre Lafitte et Cie » en 1899-1900 au 9-11avenue de l'Opéra, il a 27 ans et se montre vite très ambitieux. Son principal concurrent est la famille Marc puis Baschet (L'Illustration) : Hachette n'a pas véritablement investi ce format, la presse illustrée principalement de photographies (Lectures pour tous sort en kiosque la même année moitié photos, moitié dessins), que Lafitte va en partie promouvoir en France. Le 5 janvier 1900, il fonde la Société anonyme d'éditions sportives (SAES) qui reprend l'hebdomadaire La Vie au grand air. La SAES se transforme bientôt en Société générale d'éditions illustrées.

Il créa coup sur coup plusieurs périodiques comme Femina (lancé en février 1901, sans doute le 1er véritable magazine destiné aux femmes), Musica (de 1902 à 1908), Je sais tout (en février 1905), Fermes et Châteaux (en septembre 1905), Le Petit Magazine de la jeunesse (1906), La Parisienne (1911), et surtout Excelsior fondé en 1910, premier quotidien entièrement illustré qu'il finança en partie grâce à Basil Zaharoff. Pour cela, il crée de nouvelles structures

For more information, click [view offer] to the right side.