Piano Pont ou Piano niche a chien Epoque Charle X Acajou

2 000 €

Logo

Report this ad


Postcode:
80000
City:
Amiens

Piano Pont ou Piano niche a chien Epoque Charle X Acajou. État : Occasion

PIANO droit de forme rectangulaire en acajou. La partie supérieure à double gradin et à doucine. La partie inférieure cintrée décrivant un pont à accolade dit en "niche de chien". Cadre en bois . Touches du clavier en ivoire. Signé : "Médaille d'argent. SOUFLETO. 47 rue St louis ( au Marais). PARIS".
Charles X. (accidents, manques).
Haut. 105, Larg. 141, Prof. 54 cm.


François Fructidor SOUFLETO est l'un plus célèbres facteurs de pianos à Paris sous la Monarchie de Juillet (1830-1848). Élève du fameux Johannes Roller, il fonde son entreprise en 1828 et reçoit, dès l'exposition des produits de l'industrie de 1834 au Louvre, une médaille d'argent pour l'excellence de son travail. Très vite, il se fait une spécialité dans la fabrication des pianos droits dont notre modèle constitue un exemple particulièrement singulier et élégant. En effet, les modèles en "niche de chien" connaissent un succès grandissant au début du règne de Louis-Philippe. Ces pianos droits ce caractérisent par une forme très originale dont la vogue a été lancée à Paris par Johannes Roller dès la fin du règne de Charles X. SOUFLETO en perfectionne encore la forme en s'inspirant de l'architecture des cathédrales gothiques. La niche s'affine jusqu'à ressembler à un fenestrage médiéval dont on n'aurait conservé uniquement la partie supérieure. Inventif tout en restant influencé par les modèles de son époque, SOUFLETO reçoit, de nouveau en 1839, une médaille d'argent. En 1849, une médaille d'or vient couronner sa carrière. Et comme le rappelle alors le rapporteur du jury, "M. SOUFLETO, l'un de nos facteurs les plus anciens et les plus distingués, est à la tête d'une fabrique importante qui a mis en circulation plus de 2 000 pianos. L'expérience du travail, que possède M. SOUFLETO, se fait remarquer dans ses ouvrages, dont la bonne réputation est généralement reconnue. Les pianos droits à cordes obliques de M. SOUFLETO sont répandus dans toute la France." Sans doute plus confidentielle que celle de Érard ou de Pleyel, sa production témoigne d'un savoir-faire particulièrement élaboré, très recherché des mélomanes et des collectionneurs.

For more information, click [view offer] to the right side.