PC METAL- P.J - INVENTEUR DU BOUCHON DE RADIATEUR AUTO FERMA

10 €

Logo

Report this ad


Postcode:
63190
City:
Moissat

PETITE HISTOIRE DE LE MARQUE !! (merci à "angu" qui se reconnaitra)

                           


                                   Pierre Journée crée à Bezons (95) une petite entreprise industrielle de fonderie, spécialisée dans les bouchons antivol de radiateurs automobiles (une invention !). L'essor est tel qu'il faut bientôt déménager pour un espace plus grand. Pierre connaissait bien le secteur car il y venait en villégiature, en famille, précisément à Delincourt. Connaissant un notaire local, il lui fit connaître son souhait de s'installer dans cette partie du Vexin. L'occasion se présenta avec la mise en vente du château de Reilly  et de l'ensemble du domaine (150ha) et à bon prix (voir point F, le château). Cette acquisition présentait l'avantage de pouvoir loger une famille et fournissait aussi les terrains nécessaires à la construction d'une usine de 2500m2, qui fut achevée en 1963. Elle employa jusqu'à 650 salariés. Pierre, décédé, ne vit jamais son usine et c'est son fils Paul qui poursuivit l'entreprise. Ce dernier fut, dans la lignée de son père, un ingénieur très créatif, inventant notamment les balais d'essuie-glace tels que nous les connaissons aujourd'hui et bien d'autres pièces d'équipement automobile (plus de 200 brevets déposés !). L'entreprise P.J.  prend alors son envol à l'international dans les années 1970, avec des filiales à Francfort, Madrid, Johannesburg et Chicago.
Dès 1955, Maurice Journée (I2) rejoint la famille et ses activités. Il sera Maire du village de 1971 à 2008 et  jouera un rôle capital dans la restauration du village et de ses bâtiments. Avant son arrivée, Reilly était affublé du nom de "Reilly les orties", tellement son état était délabré, envahi de mauvaises herbes : en friche ! Maurice, ses conseillers et ses administrés firent en sorte, avec volonté, sueur et… monnaie, que ce village retrouve les splendeurs de son passé pour devenir le "Plus beau village du Vexin". En 1984, l'entreprise devient Paul Journée S.A. puis est revendue au groupe Valeo en 1988. Aujourd'hui elle ne compte plus qu'une centaine d'employés, à l'image du déclin de l'industrie française.

For more information, click [view offer] to the right side.