♦ L.A.S Gus BOFA Dessinateur Blanchot Brive Gaillarde Aubagn

149,90 €

Logo

Report this ad


Postcode:
69003
City:
Lyon

Merci pour votre visite. En bas de page, retrouvez les détails de nos conditions de vente / livraison. Merci d'en prendre connaissance avant d'enchérir. N'hésitez pas à nous poser vos questions. 

Thank you for your visit. At the bottom, find all the details of our conditions of sale / delivery. Thank you to become acquainted before bidding. Feel free to ask us questions.


 ● Gus BOFA (Gustave Blanchot dit) -- (Brive la Gaillarde 1883 -- Aubagne 1968) ● 
Dessinateur et illustrateur français. C’est à un âge précoce (8 ans) qu’il inventa son nom d’artiste. 

Il composa les couvertures du journal « La Baïonnette » durant la 1ère guerre mondiale (conflit qui l’a laissé infirme), 

puis collabora au mensuel « Le Crapouillot » durant la seconde. 

L.A.S – s.l.n.d
1p. ½, in-8. (13.5x21.5cm env) 

« Mon cher Maître, 

avec tout ce retard je veux vous remercier des choses si aimables 

que vous avez dites sur notre ébauche de revue et surtout du plaisir que vous dites avoir pris à l’écouter.
De votre part il m’en fait un très grand à moi parce que c’est un des rares que je tenais à obtenir 

et que je suis très flatté de m’être amuser à écrire ce qui vous a amené à écouter 

(etc........…) ».  
 
Bon état de conservation, deux fentes au niveau des pliures de la lettre, sans atteinte au texte. 

Envoi soigné & offert par lettre recommandée (uniquement si envoi en France)

Informations complémentaires concernant le signataire de ce document :
Fils du colonel Blanchot dont il est le 11e et avant-dernier enfant, il passe son enfance à Bordeaux puis emménage à Paris (son père est nommé commandant militaire du Sénat) où il est inscrit au lycée Henri-IV, établissement où il rencontre André Dunoyer de Segonzac et Maurice Constantin-Weyer qui resteront ses amis les plus proches. C’est à l’âge précoce de huit ans qu’il invente son nom d’artiste, Gus Bofa.
Après quelques années comme ingénieur il se lance dans l’affiche et participe au Rire puis au Sourire et à La Petite Sirène. Il dessine aussi des costumes et décors pour le théâtre. Pendant la Première Guerre mondiale il compose les couvertures du magazine La Baïonnette. Dans l’entre-deux-guerres, il collabore au mensuel Le Crapouillot.
Son ami Pierre Mac Orlan a dit de lui : « Gus Bofa est avant tout un écrivain qui a choisi le dessin pour atteindre ses buts. Un texte de Bofa, un dessin de Bofa sont construits dans la même matière et l’un et l’autre sont animés de ce même rayon de poésie humoristique qui comprend tout ce qui tient une place entre la vie et la mort. »
Il se destine à la carrière militaire mais y renonce au moment de présenter le concours de Saint-Cyr. Pour gagner un peu d’argent, il commence, dès 1900, à vendre des dessins aux journaux illustrés comme Le Sourire, Le Rire ou La Risette.
Après son service militaire, et quelques emplois de bureau sans intérêt, il crée, vers 1906, les Affiches Gus-Bofa. Fort de son succès d’affichiste, il écrit des contes pour la presse, des revues pour le music-hall et tient la chronique théâtrale du Rire puis du Sourire, journaux qu’il dirige brièvement et où il fait débuter Pierre Mac Orlan.
Très grièvement blessé aux jambes en décembre 1914 lors des combats du Bois-le-Prêtre, il refuse d’être amputé et, de son lit d’hôpital, envoie des dessins à La Baïonnette.
Au lendemain de cette guerre, qui l’a laissé infirme, il commence, poussé par Mac Orlan, une carrière d’illustrateur de livres de luxe. Il met ainsi en image Mac Orlan, Courteline,Swift, Voltaire, De Quincey, Cervantès ou Octave Mirbeau. Parallèlement, il publie des albums personnels comme Le Livre de la guerre de Cent Ans ou Chez les toubibs.
Fondateur et directeur du Salon de l’Araignée, qui veut donner un espace de liberté aux dessinateurs et les pousser à un art plus personnel, Bofa s’occupe aussi de la chronique littéraire du Crapouillot, magazine littéraire et artistique, qu’il tiendra jusqu’en 1939.
Avec les années

For more information, click [view offer] to the right side.