L.A.S 1946 Paul REBOUX écrivain peintre ORAN Hôtel Astoria M

19,99 €

Logo

Report this ad


Postcode:
69003
City:
Lyon

Merci pour votre visite. En bas de page, retrouvez les détails de nos conditions de vente / livraison. Merci d'en prendre connaissance avant d'enchérir. N'hésitez pas à nous poser vos questions. 

Thank you for your visit. At the bottom, find all the details of our conditions of sale / delivery. Thank you to become acquainted before bidding. Feel free to ask us questions.

 ● André Amillet dit Paul REBOUX -- (Paris 1877 -- Nice 1963) ● 
Ecrivain, journaliste et artiste peintre français, notamment connu pour ses recueils de pastiches littéraires.

L.A.S – ORAN (Hôtel Astoria), 5 avril 1946
1p in-8 - (13x21 cm env.)

Adressée à l'écrivain et juriste Maurice GARCON - (provient de ses archives), qu'il félicite de son élection à l'Académie Française

" Le vieil africain que je reste s'est réjoui, 
cher ami, de votre élévation.
Mais mon amitié n'avait pas besoin du climat d'ici
pour demeurer chaleureuse ! " 
 
Bel état de conservation 
Envoi soigné & offert par lettre suivie (uniquement si envoi en France)

Informations complémentaires concernant le signataire de ce document :
Paul Reboux est le fils de la modiste Caroline Reboux.
Également peintre, il est un écrivain prolifique aux intérêts très divers : rédacteur en chef, critique littéraire, critique gastronomique, romancier, auteur de livres d'histoire naturelle, de biographies, de récits de voyages et de livres pour enfants.
À la manière de...
Reboux écrit des pastiches d'abord avec son ami Charles Müller ; ils publient ensemble trois séries de À la manière de... (1908, 1910 et 1913). Charles Müller étant mort en 1914, il fait paraître un quatrième recueil en 1925 et un cinquième en 1950, dans lequel les pastiches de Jean-Paul Sartre voisine avec ceux de Jean Giono, Boris Vian et Henry de Montherlant.
Ces recueils se moquent gentiment des tics littéraires d'écrivains comme Octave Mirbeau, Léon Tolstoï, Marcel Proust1, Stéphane Mallarmé, Gyp, Alphonse Daudet, José-Maria de Heredia, Jules Renard, Jean Jaurès, Charles Péguy, Conan Doyle, Anna de Noailles, etc. Ils ont été réédités jusque de nos jours (la dernière édition date de 2003), mais certains auteurs jugés insuffisamment connus du public actuel (notamment, Gyp) ont cependant été éliminés de ces rééditions.
Dans la préface qu'il rédige pour le recueil A la façon de du chroniqueur Georges-Armand Masson, Paul Reboux décrit clairement et longuement les règles d'or qui président à la bonne rédaction d'un pastiche. Ce procédé a aussi été repris par Jean-Louis Curtis dans plusieurs de ses livres, comme Haute École, La Chine m'inquiète et La France m'épuise.
Autres activités[modifier | modifier le code]
Entre 1922 et 1924, Paul Reboux est le rédacteur en chef d'un mensuel humoristique illustré, La Charrette charrie.
En 1951, il fait partie, aux côtés de Félicien Challaye et d'Émile Bauchet2 des fondateurs3 de La Voie de la paix, organe du Comité national de résistance à la guerre et à l'oppression (CNRGO, devenu Union pacifiste de France en 1961).
Œuvres
Les Iris noirs (roman), Alphonse Lemerre, 1898
Josette, (roman), Ollendorff, 1903.
La Maison de danses (roman), Calmann-Lévy, 1904 (belle réédition illustrée par Lobel-Riche "Pour le compte des auteurs" en 1928. (Une pièce en cinq actes en a été tirée, par Fernand Nozière et Charles Muller et représentée au Vaudeville en 1908).
Le Phare (roman), Paul Ollendorff, 1907 (nombreuses rééditions jusqu'à ce jour : notamment aux Editions de l'intermédiaire du bibliophile illustré par Paul de Pidoll en 1926 ou chez Flammarion en 1934).
La Petite Papacoda (roman napolitain), Bibliothèque Charpentier / Eugène Fasquelle, 1911 (réédition Flammarion, 1924)
Le Jeune Amant (roman parisien), Flammarion, 1913 (réédition Select-Collection n° 159, 1939)
Blancs et noirs, carnet de voyage. Haïti, Cuba, Jamaïque, États-Unis..., Flammarion, 1915
Choucoun

For more information, click [view offer] to the right side.