♦ L.A.S 1941 José GERMAIN écrivain à l'avocat Maurice GARCON

45 €

Logo

Report this ad


Postcode:
69001
City:
Lyon

● José GERMAIN -- (Paris 1884 -- Neuilly sur Seine 1964) ● 
José Germain, nom de plume de Germain Joseph Drouilly, écrivain français 

L.A.S - Paris, 13 décembre 1941
1p in-4 - (21x27cm env)

Rare lettre de cet écrivain - au sujet d'une affaire juridique
 
adressée à Maurice GARCON (provient de ses archives - né en 1889 à Lille, décédé en 1967 à Paris, est un avocat, essayiste, parolier, romancier, polygraphe et historien français, académicien).

Très bel état de conservation (une toute petite fente au niveau de la pliure centrale)


Envoi soigné & offert par lettre suivie (uniquement si envoi en France)

Informations complémentaires concernant le signataire de ce document :
osé Germain fut un dreyfusard militant. Ancien combattant de la Première Guerre mondiale, il fonda l’Association des écrivains combattants. Il écrivit en 1934 dans le journal de la LICA qu'il ne nourrissait qu'une haine, la « haine de la haine ».
A la veille de la guerre, il fait état à plusieurs reprises de la nécessité pour la France de s'allier au Royaume-Uni et à l'Italie contre la menace allemande. 2
Le 14 octobre 1939, il est à bord du paquebot Bretagne torpillé par un sous-marin allemand3.
Après l'armistice, il fut un fervent admirateur du maréchal Pétain4. Il milita au Groupe Collaboration et glorifia Laval qu'il soutint après son éviction en décembre 19405.
Il fut incarcéré à la prison de Fresnes dès la Libération. Il passa en jugement en 1947 et fut condamné à trois ans de prison (le temps de sa détention). Sa vie assez agitée, enterré vivant, sautant d’une maison en flammes, passager d’un bateau torpillé... est racontée par l'auteur dans son ouvrage Mes Catastrophes. Conférencier, il a été aussi directeur de la collection « La Grande Légende de la mer » aux éditions La Renaissance du livre. Son buste6 fut exécuté par le sculpteur Gaston Broquet et exposé au Musée du Luxembourg.7 Il fut un ami du neuropsychiatre et conférencier Paul Voivenel.
Il a été vice-président de l'Union des intellectuels indépendants.
Généalogie
Le registre des naissances de l'état-civil de Paris indique que Germain Joseph Drouilly, né le 8 août 1884 à Paris (11ème), est le fils de Charles-Alexandre Drouilly, représentant de commerce, et de Eugénie Charlotte Graindorge. Le 25 août 1919, à Saint-Pierre-le-Moûtier (Nièvre), il épousa Charlotte Ratheau, veuve de guerre d’Albert Pierrain. De ce mariage naquirent deux filles dont l’une fut portraiturée enfant par le peintre d'origine autrichienne Eugen de Blaas (1843-1931).
Œuvres
Plus de 200 notices sur la base Opale [archive] de la Bibliothèque nationale de France, certaines sous le nom de (Jean-)Germain Drouilly, d'autres sous celui de Lieutenant D., parmi lesquelles :
À bas les calottes, Paris, A. Lesot, 1911.
Notre guerre, Paris, Renaissance du livre, 1918.
Notre France en guerre, Paris, Hachette, 1919.
Nos marins en guerre, Paris, Berger-Levrault, 1919.
Rosa Berghem, Paris, Albin Michel, 1921.
Danseront-elles ? Enquête sur les danses modernes, Paris, Povolozki, 1921.
Un fils de France, Paris, Plon, 1922.
Le général Laperrine, grand saharien, Paris, Plon, 1922.
Le Sosie, Paris, Albin Michel, 1922.
Pour Genièvre, Paris, Ferenczi, 1923.
La seconde jeunesse, Paris, Ed. du Monde Nouveau, 1924.
Le nouveau monde français, Paris, Plon, 1924.
Le Roi des rosiers, Paris, Ferenczi, 1925.
Oh! Qu'elle était belle (sous l'Empire), Paris, Les pamphlets du Capitole, 1926.
L'étreinte des races, Paris, Baudinière, 1928.
Le Syndicalisme de l'intelligence, Paris, Librairie Valois, 1928.
La touchante histoire de Geneviève de Brabant, Elbeuf, 1928 (Coll. L'Adolescence catholique), rééd. Nelson, 1936.
Femme, Paris, Baudinière, 1929.
La danse de folie, Paris, Ed. Cosmopolites, 1930.
Une heure de musique avec les chansons de guerre, Paris, Ed. Cosmopolites, 1930.
Les yeux de l'âme, Monaco, Société de Conférences, 1930.
Bretagne en France et l'union de 1532, Paris, Tallandier, 1931.
La Cormorandiè

For more information, click [view offer] to the right side.