♦ L.A.S 1938 Gabriel HANOTAUX - Cap Martin Saint Pothin Abbé

28 €

Logo

Report this ad


Postcode:
69003
City:
Lyon

Merci pour votre visite. En bas de page, retrouvez les détails de nos conditions de vente / livraison. Merci d'en prendre connaissance avant d'enchérir. N'hésitez pas à nous poser vos questions. 

Thank you for your visit. At the bottom, find all the details of our conditions of sale / delivery. Thank you to become acquainted before bidding. Feel free to ask us questions.

 ● Gabriel HANOTAUX -- (Beaurevoir 1853 - Paris 1944) ● 
Diplomate, historien et homme politique français (Ministre des affaires étrangères, etc).
Elu en 1897 à l’Académie française.

L.A.S - Cap Martin, 8 décembre 1938
1p. in-8 (11.x17.5cm env)

Lettre adressée à l´Abbé Robert BOURDON à Rouen : 

En effet, courant 1938, l´abbé Bourdon, de l´Ecole de Théologie de Rouen, a écrit à de nombreuses personnalités de l´époque, pour leur poser à toutes la même question : 

" Quelle est, d´après votre sentiment personnel sur le sacerdoce catholique, la place du prêtre dans l´oeuvre du redressement français ? " 

Il s´agit donc ici de sa lettre de réponse adressée à l´Abbé Bourdon.

Voir photo, avec la réponse argumentée d'HANOTAUX :
" Réponse : la première ; puisque la fille ainée a la première place comme amour et comme dévouement.
La France l'a prouvé depuis Saint Pothin jusqu'au Cardinal Verdier ! "

Bel état de conservation

Envoi soigné & offert par lettre suivie (uniquement si envoi en France)

Information complémentaire sur le signataire de ce document :
Encouragé par le Directeur de l´époque Jules Quicherat, qui lui reproche une absence de méthode, Gabriel Hanotaux étudie à l´École des chartes. Mais peu désireux de finir archiviste, il devient, à la demande de Gabriel Monod, maître de conférences à l´École pratique des hautes études en 1880. En 1879, il intégre les cadres du ministère des Affaires étrangères comme secrétaire-adjoint et gravit un à un les échelons de la carrière diplomatique. Il sert notamment comme secrétaire d´ambassade à Constantinople. Il s´intéresse très tôt aux questions coloniales au contact de Jules Ferry.
Parent de Henri Martin, Picard comme lui et auquel il a consacré un livre, il a aussi connu, dans les milieux littéraire et artistique, Barbey d´Aurevilly, Paul Bourget, Léon Bloy et Sarah Bernhardt.
Il est élu député de l´Aisne en 1886 mais est battu en 1889. Il milite dans le camp républicain aux côtés de Léon Gambetta et de Jules Ferry, dont il sera le chef de cabinet lorsque celui-ci est nommé président du Conseil en 1883. En 1892, il est chargé de négocier avec Sir Charles Tupper, haut commissaire du Canada à Londres, un traité de commerce entre la France et le Canada qui sera signé l´année suivante.
Le 31 mai 1894, il devient ministre des Affaires étrangères dans le gouvernement de Charles Dupuy. Il le demeure jusqu´au 14 juin 1898 avec toutefois une interruption durant le Gouvernement Léon Bourgeois du 1er novembre 1895 au 23 avril 1896. Méfiant à l´égard de l´Angleterre, il s´attache à créer un bloc continental européen capable de rivaliser avec l´Angleterre en établissant une alliance solide entre la France, l´Allemagne et la Russie, et combat sans relâche la volonté de revanche contre l´Allemagne. L´affaire Dreyfus rendra ces efforts illusoires. Il plaide également pour une politique de développement en Afrique, se faisant notamment l´avocat du chemin de fer transafricain.
Il est à nouveau ministre des Affaires étrangères de 1896 à 1898 dans le gouvernement Jules Méline. Il s´attache à resserrer les liens entre la France et la Russie, et accompagne le président Félix Faure en visite officielle à Saint-Pétersbourg.L´incident de Fachoda en juillet 1898 est directement lié à sa politique africaine et à sa défiance à l´égard de l´Angleterre. C´est à cette époque qu´il fréquente le salon de Madame Arman de Caillavet, l´égérie d´Anatole France.
En 1909, il est le président-fondateur du Comité France-Amérique (CFA). Il sera l´instigateur de plusieurs missions don

For more information, click [view offer] to the right side.