♦ L.A.S 1823 Duc de CRILLON & Comte d'AUGIER - Villars 2è Ré

90 €

Logo

Report this ad


Postcode:
69003
City:
Lyon

Merci pour votre visite. En bas de page, retrouvez les détails de nos conditions de vente / livraison. Merci d'en prendre connaissance avant d'enchérir. N'hésitez pas à nous poser vos questions. 

Thank you for your visit. At the bottom, find all the details of our conditions of sale / delivery. Thank you to become acquainted before bidding. Feel free to ask us questions.


 ● Rodrigue Des Balbes de Berton de CRILLON -- (Paris 1782 -- Paris 1870) ● 
Officier français, dernier duc de Crillon.

 ● François d'AUGIER -- (Courthézon 1764 -- Paris 1834) ● 
Marin - Vice Amiral - Préfet maritime - Député

L.A.S - Paris (Hôtel du Lion rue de Grenette St Honoré), 27 décembre 1823
1p in-folio (20x32cm env)

Lettre écrite par Pierre Raymond VILLARS, Capitaine d'habillement au 2è Régiment d'Infanterie légère, 
adressée au Ministre secrétaire d'Etat de la Guerre : 

"Monseigneur, Pierre Raymond Villars capitaine d’habillement du 2éme Régiment d’Infanterie Légère depuis sa formation, à l’honneur de supplier Votre Excellence, de  vouloir bien lui accorder une place de capitaine de recrutement. La famille dont il est chargé et les frais de déplacements qu’il est obligé de faire à chaque changement de garnison, le mettent dans la nécessité de solliciter cette faveur de bienveillance, Monseigneur, en suppliant votre Excellence de daigner accueillir sa demande avec bonté. Plein de cette confiance, Monseigneur, il ose attendre votre bienfaisance décision avec la plus vive reconnaissance et se dire avec le plus profond respect, de Votre Excellence Monseigneur, le très humble et très obéissant serviteur »


Cette lettre est ensuite accompagnée de deux apostilles autographes signées par le Duc de CRILLON (29-12-1853) et le Comte d'AUGIER 
pour appuyer la demande de ce Capitaine : textes bien lisibles, voir photos

Très bel état de conservation.

Envoi soigné & offert par lettre recommandée avec assurance (uniquement si envoi en France)
Informations complémentaires concernant le Duc de CRILLON :
Issu de l'illustre maison de Crillon, il est le fils de François Félix Dorothée Des Balbes de Berton de Crillon .
Marie Gérard de Crillon émigra en 1793, mais jamais il ne porta les armes contre la France. Il fit ses premières armes en qualité d'aide-de-camp du général Dessoles : son avancement fut peu rapide.
Au retour des Bourbons, il fut nommé sous-lieutenant de la 7e compagnie de Mousquetaires et prit rang de colonel la même année, tout en conservant sa position de sous-lieutenant.
En mars 1815, il accompagna le roi à la frontière où sa compagnie fut licenciée. Il reprit son service en juillet, et à la suppression des compagnies rouges fut nommé colonel de la légion des Basses-Alpes, devenue en 1820, le 2e régiment d'infanterie légère. Il commanda neuf ans ce régiment et fit, en 1823, la campagne d'Espagne.
Le 8 juin, il se distingua à une affaire brillante dans la Sierra-Morena, à Despena-Peros, où la division Placencia fut culbutée. Le lendemain, le général espagnol, ayant rallié ses forces, occupait une position avantageuse et son feu maltraitait fort les chasseurs de la garde royale, retenus au port d'armes par les difficultés du terrain. Le duc de Crillon fit tourner les hauteurs par ses compagnies de voltigeurs ; à la tête du reste de son régiment, il franchit le ravin qui le séparait de l'ennemi et emporta la position au pas de charge.
A Xérès de la Frontera, il fut détaché avec un bataillon, occupa San-Lucar, y laissa garnison et alla s'emparer d'Algésiras que l'ennemi avait abandonné. Il y reçut sa nomination au grade de maréchal de camp à la date du 11 août 1823.
Dès 1820, le duc de Crillon avait succédé à la dignité de pair dont son père était revêtu. Il se montra très modéré à la Chambre des pairs, où il combattit la loi sur la réduction de la rente 5 p. % favorable à l'État mais défavorable à la masse des rentiers.
Il a exercé une inspection générale et présidé des collèges électoraux ;

For more information, click [view offer] to the right side.