JEAN PAINLEVÉ,Bracelet art déco, pour MARY MARQUET JEAN Pain

690 €

Logo

Report this ad


Postcode:
10300
City:
Sainte-Savine

Rare bracelet manchette ART DECO de couleur écaille 

 

matières : bakélite et métal doré, laque ou émail pour la partie couleur écaille ?


La partie centrale se soulève et on peut y voir une photo de GEORGES GUETARY, 

décor de lyre et de deux livres ou est gravé poésie


Bracelet réalisé par JEAN Painlevé pour MARY MARQUET dans les années 30


Très bon état général et pièce très rare


largeur ouverture pour le poignet 3,5 cm , longueur 6,4 cm,  largeur 4,2 cm

MARY MARQUET (1895 SAINT PETERSBOURG- 1979 PARIS)


Micheline Marie Marguerite Delphine, dite Mary, Marquet est issue d'une famille d'artistes : ses parents, Anatole Marquet et Louise Loisel, sont comédiens, une de ses tantes est danseuse étoile à l'Opéra de Paris, une autre officie à la Comédie-Française.

Elle entre en 1913 au Conservatoire national supérieur d'art dramatique et suit les cours de Paul Mounet. Elle échoue aux examens de sortie, mais est aussitôt engagée dans la troupe de Sarah Bernhardt, cette dernière étant une grande amie de la famille. Elle jouera à ses côtés dans La cathédrale d'Eugène Morand.

Elle connaît ensuite la consécration avec son rôle dans L'Aiglon d'Edmond Rostand, dont elle fut la maîtresse de 1915 à sa mort (1918).

Elle débute au cinéma en 1914 dans un film muet resté inachevé, Les Frères ennemis. Son premier grand rôle au cinéma est dans une réalisation de Léonce Perret en 1932 : Sapho.

Après la Première Guerre mondiale, elle entre en 1923 à la Comédie-Française, où elle restera plus de vingt ans, avant de passer au théâtre de boulevard.

Dans les années 1950, elle se tourne vers le récital poétique, tout en continuant une carrière théâtrale sur les boulevards. Elle tourne également pour l'ORTF, quelques Maigret, dans Les Cinq Dernières Minutes, Les Saintes chéries ou encore dans l'adaptation télévisée du roman de Stendhal, Lucien Leuwen. Enfin, il faut évoquer une carrière parallèle d'antiquaire, puisque Mary Marquet tient pendant des années un stand au Village Suisse, alors un marché d'antiquaires important de Paris. Elle s'y révèle une redoutable vendeuse, mêlant souvenirs théâtraux et intérêts commerciaux bien compris/ le nombre d'objets, dessins et divers vendus par elle et provenant, sans autre garantie que sa mémoire …, de chez Sarah Bernhardt, Edmond Rostand ou autres, relève du prodigieux[pas clair][réf. nécessaire].

Parmi ses films les plus réussis, nous retiendrons ses rôles dans, Landru en 1962, de Claude Chabrol, La Grande Vadrouille en 1966 de Gérard Oury, Casanova en 1975 de Federico Fellini. Elle tourna au total une quarantaine de films. Après ces trois petits rôles de troisième couteau elle incarne deux rôles marquants dans La vie de château (1966) en mère de Philippe Noiret et belle-mère de Catherine Deneuve et dans Le malin plaisir (1975) en compagnie de Claude Jade et Anny Duperey.

Cette comédienne, qui mesurait 1,81 m, au fort tempérament, s'éteint d'une crise cardiaque, dans son appartement de la rue Carpeaux, à 84 ans. Elle est inhumée au cimetière de Montmartre, où une amie fidèle l'accompagne jusqu'à cette dernière demeure : la princesse Grace de Monaco.

Vie privée

Elle eut comme premier amant, Edmond Rostand vers 1915 ; ils vivront trois ans de passion. Elle épouse en 1920[2] Maurice Escande, futur administrateur de l'illustre maison de Molière, en divorce l'année suivante, avant de rencontrer Firmin Gémier, avec lequel elle vit une nouvelle passion. Le directeur du tout nouveau TNP est cependant marié. En 1922, Mary donne le jour à un fils, François qui est reconnu par l'acteur Victor Francen. Gémier est le plus heureux des hommes, sa femme, la comédienne Andrée Mégard, n'ayant pu lui donner d'enfant.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, durant l'occupation, elle intervient auprès des autorités allemandes afin de protéger son fils arrêté à la frontière espagnole pour rejoindre Londres [3]. Il meurt au camp de Buchenwald

For more information, click [view offer] to the right side.