Insigne DU PRYTANEE NATIONAL MILITAIRE LA FLECHE

4,50 €

Logo

Report this ad


Postcode:
76000
City:
Rouen

Magnifique insigne

          Fruit d'une étroite collaboration entre les Editions Atlas, Arthus Bertrand et le

                                            service historique des Armées 

                                            livré dans sa boite d'origine

LES ETUIS PEUVENT PRESENTER DES DEFAUTS DUS AU CONDITIONS DE STOCKAGES RAYURES FELES POUSSIERE ETC ECT

Prytanée national militaire

Portail du Prytanée. Localisation Localisation La Flèche (France) Coordonnées
géographiques 47° 42′ 10″ nord, 0° 04′ 36″ ouest Informations Nom original Collège royal Henri-le-Grand Fondation 1604
par Henri IV Directeur Colonel Dosseur Type Lycée public
Lycée de la Défense Particularités Lycée de la Défense
 Classé MH (1919)
 Inscrit MH (1933, 1994) Niveau Lycée, enseignement secondaire et CPGE Site web Site officiel du Prytanée national militaire [archive] modifier 
Le Prytanée national militaire est l’un des six lycées de la Défense français1. Cette école est située à La Flèche dans le département de la Sarthe dans la région des Pays de la Loire, dans le Maine angevin.

Une institution éducative fondée en 1604 par le roi Henri IV et confiée aux jésuites dans le but d’instruire la jeunesse et la rendre amoureuse des sciences, de l’honneur et de la vertu, pour être capable de servir au public qui cesse d'exister lorsque les Jésuites sont bannis de France (1763). Les bâtiments sont utilisés pour le Prytanée (voulu par Napoléon Ier en 1800 mais installé à La Flèche en 1808), et ensuite le Prytanée national militaire.

Sommaire


- 1 Historique
- 1.1 Du Château-Neuf à la fondation du Collège royal
- 1.2 Le Collège royal Henri-IV (1604-1762)
- 1.3 L'École de cadets (1764-1776) et le collège royal et académique (1776-1793)
- 1.4 De la Révolution à l'Empire (1793-1808)
- 1.5 Le Prytanée militaire (1808-1982)
- 1.5.1 Règlement et organisation
- 1.5.2 Le Prytanée sous le Premier Empire
- 1.5.3 De la Restauration à la Deuxième République
- 1.5.4 Second Empire
- 1.5.5 Troisième République
- 1.5.6 Le Prytanée pendant la Première Guerre mondiale
- 1.5.7 L'entre-deux-guerres
- 1.5.8 Le Prytanée pendant la Seconde Guerre mondiale

- 1.6 Le Prytanée après 1945

- 2 Décorations et citations à l'ordre de l'Armée reçues
- 3 Implantation et infrastructures
- 3.1 Le quartier Henri IV
- 3.2 Le quartier Gallieni

- 4 Classes préparatoires
- 5 Monuments et architecture
- 5.1 Le Portail d’honneur
- 5.2 Le Château-neuf
- 5.3 L’église Saint-Louis
- 5.4 Les parcs et jardins
- 5.5 Les cours intérieures
- 5.6 La bibliothèque
- 5.7 Les salles et autres lieux

- 6 Traditions
- 6.1 Devises
- 6.2 Chant de tradition
- 6.3 Présentation au drapeau
- 6.4 Fête de Trime
- 6.5 Traditions au quartier Gallieni
- 6.6 La Taupe brutionne
- 6.7 La Corniche brutionne
- 6.8 La Flotte brutionne
- 6.9 Les Ailes brutionnes
- 6.10 Polémique sur les traditions

- 7 L'AAAEPNM
- 8 Anciens élèves et professeurs célèbres
- 8.1 Anciens professeurs célèbres

- 9 Commandement du Prytanée et direction des études
- 10 Voir aussi
- 10.1 Articles connexes
- 10.2 Liens externes
- 10.3 Bibliographie

- 11 Notes et références
- 11.1 Notes
- 11.2 Références

Historique

Du Château-Neuf à la fondation du Collège royal


Henri IV, fondateur à La Flèche du collège des Jésuites qui porte son nom.



Devenue veuve en 1537, Françoise d'Alençon décide de se retirer en sa seigneurie de La Flèche, qu'elle avait reçue en douaire de son mari Charles de Bourbon2. Le vieux château féodal de la ville, actuel château des Carmes, étant trop vétuste et sans confort, Françoise d'Alençon fait construire un nouvel édifice. Le « Château-Neuf » est alors érigé entre 1539 et 1541 en dehors des remparts de la ville, à l'emplacement du Prytanée militaire, en suivant les plans de l'architecte Jean Delespine2,3. On possède quelques éléments sur le ja

For more information, click [view offer] to the right side.