Insigne 11e régiment d'artillerie de marine

4,50 €

Logo

Report this ad


Postcode:
76000
City:
Rouen

11e régiment d'artillerie de marine

Sauter à la navigation Sauter à la recherche

11e régiment d'artillerie de marine
Insigne régimentaire du 11e RAC
Insigne régimentaire du 11e RAMa Création 1622 (compagnie ordinaire de la mer)
1785 (Régiment de l'Orient)
Pays France Branche Armée de terre Type Troupes de marine Rôle artillerie Fait partie de 9e brigade d'infanterie de marine de la 1re division Garnison Saint-Aubin-du-Cormier camp de la Lande d'Ouée Ancienne dénomination Compagnie ordinaire de la mer
Corps royal de l'artillerie des colonies
Régiment de l'Orient
11e RAC Surnom Régiment de l'Orient Couleurs Rouge et bleu Devise Alter post fulmina terror (L'autre terreur après la foudre) Inscriptions
sur l’emblème Lützen 1813
Mexique 1838-1863
Sébastopol 1855
Sontay Lang Son 1883-1884
Dahomey 1892
Madagascar 1895
Champagne 1915-1918
La Somme 1916
Koweït 1990-1991 Fourragères aux couleurs du ruban de la croix de guerre 1914-1918 Décorations
- Croix de la Légion d'Honneur 1910
- Croix de guerre 1914-1918 avec 2 palmes
- Croix de guerre des Théâtres d'Opérations Extérieures avec 1 palme (guerre du Golfe)
- Croix de la Valeur Militaire avec 2 palmes (Afghanistan et Mali) et une étoile de bronze (Mali)
modifier 
Le 11e régiment d'artillerie de Marine (11e RAMa) est le régiment des appuis feux interarmées et de renseignement d'acquisition tactique de la 9e brigade d'infanterie de marine. Il est issu du 1er régiment d'artillerie coloniale (1er RAC) et du régiment d'artillerie coloniale du Levant (RACL).

Dinan (Côtes-d'Armor) est la ville marraine du 11ème RAMa depuis le 24 mai 20001.

Sommaire


- 1 Création et différentes dénominations
- 2 Historique
- 2.1 Chefs de corps du 11e RAMa
- 2.2 Composition
- 2.3 Missions extérieures

- 3 Inscriptions sur son étendard
- 4 Décorations
- 5 Le régiment aujourd'hui
- 5.1 Subordinations
- 5.2 Composition
- 5.3 Matériels
- 5.4 Stationnement

- 6 Personnalités ayant servi au régiment
- 7 Sources et bibliographie
- 8 Notes et références
- 9 Voir aussi
- 9.1 Articles connexes
- 9.2 Liens externes

Création et différentes dénominations


- Le 11e RAMa est issu des Compagnies ordinaires de la mer créées en 1622 par le cardinal de Richelieu, puis du corps royal de l’artillerie des colonies2.
- 1785 : création à Port-Louis dans le Morbihan du régiment de l’Orient. Le 11e RAMa en a conservé la devise Alter Post Fulmina Terror, « L'autre terreur après la foudre », qui figure sur son insigne.
- 1919 : le 11e régiment d'artillerie coloniale mixte malgache voit le jour ;
- 1924 : il devient le groupe autonome d'artillerie coloniale du Levant puis RACL ;
- 5 mai 1929 : création à Lorient du 11e régiment d’artillerie coloniale, dérivé du 1er RAC .
Implanté en terre bretonne, le 11e RAC est alors composé de cadres de retour de toutes les colonies et d’une majorité de bigors malgaches.
- 1932 : il prend l’appellation 11e régiment d’artillerie coloniale lourde hippomobile. Il est armé par de vieux 155 mm Scheider et des 105 mm long, canons datant de la Première Guerre Mondiale.
Le régiment entame une montée en puissance qui l’amène au maximum de ses effectifs et de ses matériels en 1939.
- 1940 : Disparu, son dépôt d’artillerie cache l’emblème du régiment et participe aux combats pour la défense de la ville de Lorient. Plusieurs officiers et Bigors y laissent la vie lors des combats des cinq chemins de Guidel en juin 1940.
- octobre 1945 : le 11e régiment d’artillerie coloniale est recréé à partir du régiment d’artillerie colonial de Levant (RACL), vétéran des campagnes d’Italie, du débarquement en Provence et de nombreux combats dans le couloir rhodanien et jusqu’en Allemagne. Il est stationné en Allemagne dans la région de Bad Kreuznach ;
- 15 février 1946 : Dissolution.
- 1er avril 1951 : le 1er RAC de Melun redonne naissance au 1er groupe du 11e régiment d’artillerie de Marine. À part

For more information, click [view offer] to the right side.