♦ Hélène CIXOUS écrivain féministe - Billet Lettre autograph

14,99 €

Logo

Report this ad


Postcode:
69003
City:
Lyon

Merci pour votre visite. En bas de page, retrouvez les détails de nos conditions de vente / livraison. Merci d'en prendre connaissance avant d'enchérir. N'hésitez pas à nous poser vos questions. 

Thank you for your visit. At the bottom, find all the details of our conditions of sale / delivery. Thank you to become acquainted before bidding. Feel free to ask us questions.


 ● Hélène CIXOUS - (Oran 1937 - ) ● 
Femme de lettres, dramaturge et angliciste française. 
Elle est connue pour ses engagements féministes.

B.A.S - slnd
1p in-8 (15x21cm env)

" Monsieur,
Mes ouvrages n'ont pas été, à ma connaissance, 
traduits en espagnol.
Bien cordialement,
Hélène Cixous "

Bon état de conservation

Envoi soigné & offert par lettre suivie (uniquement si envoi en France)

Informations complémentaires concernant le signataire de ce document :

Née à Oran d'une mère allemande juive et d'un père juif né en Algérie, Hélène Cixous est reçue à l'agrégation d'anglais en 1959. Elle travaille une thèse sur James Joyce et obtient un doctorat ès lettres en 1968.
Elle est à l'origine, avec Raymond Las Vergnas, de la création du centre universitaire de Vincennes, après Mai 682,3. Elle obtient un poste de professeur et fonde le Centre d'études féminines et d'études de genre, pionnier en Europe.
En 1969, elle participe à la fondation de la revue Poétique, avec Tzvetan Todorov et Gérard Genette.
Depuis 1983, elle tient un séminaire au Collège international de philosophie.

À partir de 1967, elle publie une œuvre qui deviendra considérable, car composée d'une soixantaine de titres essentiellement parus aux éditions Grasset, Gallimard, Des femmes et Galilée. Elle est en outre dramaturge et ses pièces sont mises en scène par Simone Benmussa au théâtre d'Orsay, par Daniel Mesguich au Théâtre de la Ville et par Ariane Mnouchkine au Théâtre du Soleil.

En 1963, elle rencontre Jacques Derrida, avec lequel elle entretient une longue amitié et partage de nombreuses activités à la fois politiques et intellectuelles, comme les commencements de l'université Paris-VIII, le Centre national des lettres (aujourd'hui Centre national du livre) — 1981-1983 —, le Parlement international des écrivains, le Comité anti-apartheid, des colloques, ou encore des séminaires au Collège international de philosophie. Ils partagent certaines publications communes ou croisées, comme Voiles, avec des dessins d'Ernest Pignon-Ernest, (Galilée, 1998), Portrait de Jacques Derrida en jeune saint juif (Galilée, 2001), H.C. pour la vie, c’est à dire… (Galilée, 2002). Derrida, quant à lui, voit en Hélène Cixous, le plus grand écrivain vivant de langue française.

Elle publie des essais sur Jacques Derrida et sur James Joyce, mais aussi sur les œuvres de Clarice Lispector, Maurice Blanchot, Franz Kafka, Heinrich von Kleist, Montaigne, Ingeborg Bachmann, Thomas Bernhard, Marina Tsvetaeva, Jean Genet et Samuel Beckett. Son essai Le Rire de la Méduse (1975) est considéré comme une œuvre déterminante du féminisme moderne5.

Elle parraine la Société européenne des auteurs et traducteurs.

Elle reçoit le prix Marguerite Yourcenar 2016

Œuvre
Fiction

Le Prénom de Dieu (Grasset, 1967)
Dedans (Grasset, 1969) - Prix Médicis
Le Troisième Corps (Grasset, 1970)
Les Commencements (Grasset, 1970)
Neutre (Grasset, 1972)
Tombe (Seuil, 1973, 2008)
Portrait du Soleil (Denoël, 1974)
Révolutions pour plus d'un Faust (Seuil, 1975)
Souffles (Des femmes, 1975)
Partie (Des femmes, 1976)
La (Gallimard, 1976)
Angst (Des Femmes, 1977)
Anankè (Des femmes, 1979)
Illa (Des femmes, 1980)
Limonade tout était si infini (Des femmes, 1982)
Le Livre de Prométhéa (Gallimard, 1983)
Déluge (Des femmes, 1992)
Beethoven à jamais ou l'Existence de Dieu (Des femmes, 1993)
La Fiancée juive de la tentation (Des femmes, 1995)
OR, les lettres de mon père (Des femmes, 1997)
Osnabrück (Des femmes, 1999)
Le Jour où je n'étais pas là (Galilée, 2000)
Les Rêver

For more information, click [view offer] to the right side.