Équipage MENIER, Forêt de Villers-Cotterêts - vénerie - curé

4 €

Logo

Report this ad


Postcode:
21110
City:
Aiserey

Regardez mes autre ventes sur le même thème

Voir SCANs pour vérifier l'état de la CP

MM. Menier chassèrent le chevreuil, le sanglier et le cerf en forêt de l'Isle-Adam et de Carnelle jusqu'en 1881 avec des fox-hounds et des bâtards du Haut-Poitou, puis des Normands. Depuis 1883, ils chassèrent uniquement le cerf en Villers-Cotterêts. Gaston et Albert furent associés à l'équipage jusqu'en 1895, puis Henri resta le seul maître louvetier pour l'arrondissement de Soissons. D'abord sous-locataires de M. Servant, ils devinrent adjudicataires en 1892. A la première guerre, la forêt fut ravagée. Le Prince de Galles vint chasser en 1924. Cet équipage était de très haute tenue, notamment avant la Première Guerre mondiale.

Forêt de Villers-Cotterêts - Équipage MENIER - Le Rendez-vous
Tampon VIDLAIN

chasse à courre:

Mode de chasse ancestral qui consiste à poursuivre un animal sauvage (traditionnellement cerf, sanglier, renard ou lièvre) avec une meute de chiens, jusqu’à sa prise éventuelle.

La chasse à courre était, suivant la mode anglaise, le plaisir favori. Nous forcions non des cerfs, mais des lièvres. Notre meute se composait d’environ soixante chiens de toute espèce, parmi lesquels on pouvait compter un bon nombre de roquets.


La vénerie (ou vènerie, selon l'orthographe rectifiée de 1990) ou « chasse à courre » ou encore désignée par « chasse à courre, à cor et à cri » ou « chasse à bruit » (« venatio clamosa »), est un mode de chasse ancestral qui consiste à poursuivre un animal sauvage (traditionnellement cerf, sanglier, chevreuil, renard ou lièvre) avec une meute de chiens, jusqu'à sa prise. Elle se distingue de la chasse à tir car seuls les chiens chassent, grâce à leur odorat et leur instinct naturel de prédateur. Le rôle de l'homme, cavalier pour la circonstance, consiste à les contrôler.

En France, on chasse à courre le cerf, le chevreuil, le sanglier, le renard, le lièvre et le lapin. La chasse à courre est aussi pratiquée aux États-Unis, au Canada, en Australie, en Nouvelle-Zélande, Irlande, et ponctuellement en Italie et au Portugal (équipage de Santo Huberto). La chasse à courre est interdite en Grande-Bretagne depuis 2005, en Belgique depuis 1995 ainsi qu'en Allemagne depuis 1934. En 2015, le paysage de chasse « par force » ou chasse à courre de Zélande du Nord au Danemark a été désigné patrimoine mondial de l'UNESCO.


Le terme de vénerie désigne l'activité de la chasse à courre. Il vient du latin « venari » qui signifie chasser.

On parle de grande vénerie pour une « meute » chassant les grands animaux comme le cerf, le daim, le chevreuil, le sanglier ou le loup.

La petite vénerie désigne une meute chassant le petit gibier : lièvre, renard, lapin de garenne, ou blaireau.

Le terme d'équipage désigne l'entité disposant d'un territoire de chasse et composée d'une meute de chiens et d'un certain nombre de veneurs.

L'animal poursuivi utilise différentes tactiques pour échapper à ses poursuivants. Elles sont regroupées sous le terme de ruses et elles sont catégorisées :

le change par lequel l'animal initialement levé ruse en côtoyant d'autres animaux de son espèce semant la confusion dans la meute qui le suit à l'odorat.

le passage d'eau quand l'animal poursuivi traverse une rivière ou un étang et interrompt ainsi son « sentiment » (trace olfactive).

le forlonger consiste à prendre une telle avance que la piste perd sa précision et les chiens vont perdre la trace de l'animal chassé.

le hourvari correspond à la ruse de l'animal consistant à revenir sur ses voies pour mettre les chiens en défaut. Les chiens se voient ainsi présenter une piste avec un embranchement ou une fourche qui complique la traque et permet de gagner de l'avance (pouvant ainsi mener au forlonger).

Si l'animal traqué est pris, les veneurs sonnent l'hallali qui annonce la mort. L'animal, selon sa nature est soit pris par les chiens, soit servi par un homme armé d'une dague. S'ensuit

For more information, click [view offer] to the right side.