Duchesne Lanjuinais vicaire lettre concordat Bonaparte Renne

70 €

Logo

Report this ad


Postcode:
75001
City:
Paris

Mesdames, messieurs les collectionneurs

Ce document en vente fait partie des NOUVELLES pièces mises en vente à PRIX FIXE qui peuvent être envoyées par la Poste (avec sans doute certains aléas, mais elles peuvent être envoyées). Elles le seront soit en lettre suivie soit en RAR.

D’autres pièces sont également en vente aux enchères et à prix fixe dans la rubrique ENCHÈRES CD GALERIE

Toutes les autres pièces de la boutique seront envoyées dès la fin du confinement, soit à partir du 15 mai.

Extrait de la copie d’une lettre du « citoyen Duchesne » (vicaire principal de Rennes) datée de Paris du 12 Messidor an 9 (1er juillet 1801) au « citoyen Lanjuinais, vicaire général de Rennes ».

2 pages et demie petit in-4.

Duchesne rapport certains faits et considérations sur le fonctionnement du Concordat.

« Je me hâte de vous apprendre une nouvelle des plus flatteuses et des plus consolantes, je la tiens du citoyen évêque de Paris » informé par un prête de Dax lié « avec les chefs de la députation de la république Cisalpine auprès du gouvernement français ». Un des chefs qui venait de voir le ministre de l’Intérieur lui a rapporté des informations.

« le pape reconnaît la légitimité des serments exigés des ministres du culte catholique ».

« La vente des biens nationaux est licite… »

« Le pape reconnaît la légitimité des droits des évêques en place… »

« Tous les prêtres reconnaîtront l’autorité de leurs évêques respectifs… »

« Le Ier consul nommera aux évêchés vacants et le pape (lui) confirmera la nomination… »

« Cette excellente nouvelle se confirme chaque jour par de nouveau fait. Le citoyen Grégoire évêque de Blois a annoncé ce matin (…) à l’assemblée du Concile que Bonaparte… ».

Envoi soigné

For more information, click [view offer] to the right side.