CP affiche du film "Américain à Paris" Gene KELLY Leslie CAR

2 €

Logo

Report this ad


Postcode:
21110
City:
Aiserey

Regardez mes autre ventes sur le même thème

Voir SCANs pour vérifier l'état de la CP

Un Américain à Paris (An American in Paris) est une comédie musicale américaine réalisée par Vincente Minnelli, sortie en 1951.


À Paris, une riche héritière s'éprend de Jerry Mulligan (Gene Kelly), un jeune peintre américain. Mais celui-ci tombe amoureux de Lise (Leslie Caron), qui est elle-même promise à un autre homme, Henri.


Ce film est universellement célèbre pour sa scène finale : Jerry pense qu'il ne pourra jamais être avec Lise et fait un rêve fantastique : apothéose du film. Il rêve qu'il danse avec Lise partout dans les rues de Paris. Le fiancé de la jeune fille et tout un chœur se joignent à eux tout au long d'un ballet magistral qui dure près de dix-huit minutes. La musique du ballet (qui porte le nom du film) est de George Gershwin. Dans les dernières mesures, Henri accepte de renoncer à Lise, qui se précipite dans les bras de Jerry sous la bénédiction d'Henri. Le film s'achève.


Fiche technique

Titre : Un Américain à Paris

Titre original : An American in Paris

Réalisation : Vincente Minnelli

Scénario et histoire : Alan Jay Lerner

Production : Arthur Freed et Roger Edens producteur associé (non crédité)

Société de production : Loew's et MGM

Distribution : Metro-Goldwyn-Mayer

Musique : elle intègre différentes œuvres de George Gershwin : parmi elles, le poème symphonique Un Américain à Paris (1928), ainsi que plusieurs chansons, écrites sur les paroles de son frère Ira Gershwin (certaines très célèbres et déjà reprises par de nombreux jazzmen). On entend aussi un extrait (le finale) de son Concerto en fa pour piano et orchestre (1925). Musiques additionnelles de Johnny Green et Saul Chaplin

Chorégraphie : Gene Kelly

Photographie : Alfred Gilks et John Alton pour le ballet

Montage : Adrienne Fazan

Direction artistique : Cedric Gibbons et E. Preston Ames

Décorateurs de plateau : Edwin B. Willis et F. Keogh Gleason

Costumes : Orry-Kelly, Walter Plunkett (bal des beaux-arts), Irene Sharaff (ballet)

Conseillers Technicolor : Henri Jaffa, James Gooch

Pays d'origine : Drapeau des États-Unis États-Unis

Langue : Anglais, Français, Allemand

Format : Couleurs (Technicolor) - 1,37:1 - mono (Western Electric Sound System) - 35 mm

Genre : Comédie musicale

Durée : 113 minutes

Date de sortie :

Royaume-Uni : 26 août 1951 (première à Londres)

États-Unis : 4 octobre 1951 (première à New York)

États-Unis : 9 novembre 1951 (première à Los Angeles)

États-Unis : 11 novembre 1951 (sortie nationale)

France : 30 juillet 1952

Distribution

Gene Kelly (VF : Michel André) : Jerry Mulligan

Leslie Caron (VF : Micheline Cévenne) : Lise Bouvier

Oscar Levant (VF : Jean Martinelli) : Adam Cook

Georges Guétary (VF : Louis Velle) : Henri Baurel

Nina Foch (VF : Paula Dehelly) : Milo Roberts

Eugene Borden : Georges Matthieu

Ann Codee : Thérèse

Susan Cummings

Madge Blake

Numéros musicaux

Love Is Here to Stay

By Strauss

Tra-la-la (This Time is Really Love)

I Got Rhythm (chanté par Gene Kelly)

I'll Build a Stairway to Paradise (chanté par Georges Guétary)

'S Wonderful (chanté par Gene Kelly et Georges Guétary, dansé par Gene Kelly)

Nice Work If You Can Get It (chanté par Georges Guétary)

Embraceable You (dansé par Leslie Caron)

An American in Paris Ballet (dansé par Gene Kelly, Leslie Caron et ensemble)

Strike Up the Band

Concerto en fa pour piano et orchestre (interprété par Oscar Levant et le MGM Symphony Orchestra)

Analyse

La séquence An American in Paris Ballet dure 16 minutes et, par ses décors, rend hommage à des peintres français (ou ayant travaillé en France): Dufy, Renoir, Utrillo, Rousseau, Van Gogh et Toulouse-Lautrec1. Les couleurs et atmosphères se retrouvent dans chaque décors pour un rendu plus spectaculaire que jamais.


On retrouve aussi dans certains décors les cliché

For more information, click [view offer] to the right side.