Cachet matrice BT "pour les autres" Devambez 5 passage Des P

30 €

Logo

Report this ad


Postcode:
26160
City:
Bonlieu-sur-Roubion

diamètre : 3 cm


ref wikipedia :  Édouard Devambez, graveur et impressions artistiques »

Édouard Devambez n’est pas un simple artisan, étant considéré comme un artiste : il est donné, dans le Dictionnaire Bénézit4, comme graveur d'ex-libris. Son tempérament artistique le porte à consacrer une attention toute particulière aux choix de couleurs équilibrées, à la typographie adéquate, à la qualité de la gravure et à la mise en page.

Au prix d’efforts incessants, il donne à l’atelier le renom d’exécution soignée et artistique, ce qui lui vaut ses premières récompenses aux expositions internationales : médaille de bronze en 1878, médaille d’argent en 1889 à l’Exposition universelle dans la catégorie « impression de gravure artistique et peinture héraldique ».

Cette catégorie regroupe toutes les spécialités de la Maison Devambez : imprimerie et industrie du livre ; gravure et fonderie des caractères d'imprimerie ; gravure sur acier, sur cuivre, sur plomb, sur bois et sur pierre ; zincographie, stéréotypie, galvanoplastie, et tous autres clichés destinés aux impressions litho- et typographiques ; encres et vernis ; pâtes à rouleaux ; typographie ; lithographie ; chromotypo- et chromolithographie ; autographie ; imprimerie et imagerie religieuses ; timbrage ; coloriage ; dessins et pierres lithographiques ; brochures ; journaux ; registres ; reliures de luxe et ordinaire ; dorure ; fournitures, papiers, cartons, cuirs et tissus spéciaux5.

En 1890, la maison déménage au no 63 passage des Panoramas. L’atelier où Devambez a travaillé seul à ses débuts devient un magasin achalandé auquel, dès 1894, l’Élysée et l’hôtel de ville confient leurs travaux officiels de menus et programmes pour les réceptions des souverains étrangers. Devambez est devenu le graveur de la maison d'Orléans, du prince Roland Bonaparte, de Ferdinand Ier de Bulgarie. Il réalise le traditionnel livre d'or pour de nombreux événements, comme la visite du roi d'Espagne ou du roi d’Angleterre[Lesquels ?], mais aussi des livres d’or pour l’institut Pasteur, la Croix-Rouge, etc.

Le tsar Nicolas II et l’impératrice Alexandra Feodorovna sont à Dunkerque le 18 septembre 1901. À cette occasion, la Maison Devambez est choisie pour imprimer le menu du dîner et de ceux qui suivront à Compiègne (dont le château est spécialement réaménagé pour l'occasion) — cette visite doit permettre de resserrer les liens diplomatiques et militaires unissant la France et la Russie.

Les expositions universelles se succèdent avec les récompenses pour la Maison Devambez : médaille d’or à Bruxelles en 1897, diplôme d’honneur à Toronto en 1898. En 1900, la maison remporte à l’Exposition universelle de Paris une médaille d’or dans le groupe « Gravure et Impression ». Édouard Devambez, désigné pour faire partie du jury, est nommé chevalier de la légion d’honneur et obtient le titre de « notable commerçant ».

Voilà la description faite, cette année-là, par M. Lahure dans son rapport sur l'Exposition universelle :

    « Monsieur Devambez, artiste dans l'âme, aimant avec passion son art, celui-ci ne tarda pas à faire de la Maison Devambez une des premières maisons de gravure de Paris. Toute cette exposition montrait un goût si artistique et une exécution si soignée que la réputation acquise par M. Devambez s'en serait encore accrue, si cela avait été possible6. »

Depuis ce jour, les efforts constants de la Maison Devambez ne cessent d’être couronnés de succès et portent au premier rang, dans les industries de l’impression, de la gravure et de l’édition, le luxueux magasin du no 63, singulièrement agrandi, lui aussi, par l’adjonction des deux boutiques voisines dans le passage des Panoramas.

Au début du XXe siècle, la Maison Devambez grave et imprime de luxueuses étiquettes pour les parfums Lubin.

Survient la Première Guerre mondiale. Dès le début, la Maison Devambez édite, pour le Bureau de propagande française à l’étranger, les pages tragiques et vengeresses d’Abel F

For more information, click [view offer] to the right side.