BOEING 727 FGGRR Europe Aéro Service Paris Orly AVION AIRPLA

2 €

Logo

Report this ad


Postcode:
21110
City:
Aiserey

Regardez mes autre ventes sur le même thème

Voir SCANs pour vérifier l'état de la CP


Le Boeing 727 est un avion à réaction à trois moteurs à corps étroit construit par Boeing Commercial Airplanes du début des années 1960 à 1984. Il peut transporter 149 à 189 passagers et des modèles ultérieurs peuvent voler jusqu'à 2 700 milles nautiques (5 000 km ) sans arrêt. Destiné aux vols courts et moyens, les 727 peuvent utiliser des pistes relativement courtes dans les plus petits aéroports. Il dispose de trois moteurs Pratt & Whitney JT8D au- dessous de la queue en T , une de chaque côté du fuselage arrière avec un moteur central qui se connecte par un conduit S à une entrée à la base de la nageoire. Le 727 est le seul avion trijet de Boeing.

Le 727 a suivi le 707 , un avion à quad-jet, avec lequel il partage sa section transversale du fuselage et son design de cockpit. Les 727-100 ont d'abord volé en février 1963 et sont entrés en service avec Eastern Air Lines en février 1964; Le 727-200 étiré a volé en juillet 1967 et est entré en service avec Northeast Airlines en décembre. Le 727 est devenu un pilier des réseaux d' itinéraires domestiques des compagnies aériennes et a également été utilisé sur des itinéraires internationaux à court et moyen terme. Les passagers, les poids lourds et les versions convertibles des 727 ont été construits.

Le 727 a été fortement produit dans les années 1970; Le dernier 727 a été achevé en 1984. En juillet 2016 , un total de 64 Boeing 727 (4 × 727-100 et 60 × -200) étaient en service commercial avec 26 compagnies aériennes, plus quelques autres au gouvernement et privé utilisation. La réglementation sur le bruit de l' aéroport a permis à 727 d'être équipé de kits de silence . Depuis 1964, il y a eu 118 incidents mortels impliquant le Boeing 727. Les modèles successeurs incluent des variantes du 737 et du 757-200 .

Une version étirée du 727-100, le -200 mesure 20 pieds (6,1 m) de plus (153 pieds 2 pouces, 46,69 m) que le -100 (133 pieds 2 pouces, 40,59 m). Une section de fuselage de 10 pi (3 m) ("fiche") a été ajoutée devant les ailes et une autre section de fuselage de 10 pieds a été ajoutée derrière eux. La hauteur et la hauteur de l'aile restent les mêmes sur les deux -100 et -200 (respectivement 108 et 34 pieds (33 et 10 m)). L'original 727-200 avait le même poids brut maximal que le 727-100; Cependant, au fur et à mesure que l'avion a évolué, une série de poids grossiers plus élevés et de moteurs plus puissants a été introduite avec d'autres améliorations, et à partir de la ligne numéro 881, 727-200 sont doublées -200 Advanced. Le poids brut de l'avion a éventuellement augmenté de 169 000 à 209 500 livres (76 700 à 95 000 kg) pour les dernières versions.

Le premier 727-200 a volé le 27 juillet 1967 et a reçu la certification FAA le 30 novembre 1967. La première livraison a été faite le 14 décembre 1967 à Northeast Airlines . Au total, 310 727-200 ont été livrés avant que sa place sur la ligne de production soit reprise par le 727-200 Advanced en 1972.

727-200C

Une version de cargaison de passagers convertible, une seule a été construite.

Syrian Air 727-200 Adv

A Kalitta Charters II 727-200, stationné à l'aéroport LEX, Lexington, Kentucky

727-200 Avancé

La version avancée du 727-200, introduite en 1970, a donné au programme une nouvelle source de vie. Des moteurs plus puissants, des augmentations de capacité de carburant et de MTOW, et une augmentation de portée de près de 50%, combinée à une excellente économie et à l'amélioration de l'intérieur, ont fait du 727-200 Advanced un succès majeur. [39] Après la première livraison au milieu de 1972, Boeing a finalement augmenté la production à plus d'une centaine par an pour répondre à la demande à la fin des années 70. Sur le modèle de passager du 727-200 Advanced, un total de 935 ont été livrés, après quoi il a dû céder la place à une nouvelle génération d'avions.

727-200F Avancé

Une version de piste du 727-200 Advanced est devenue disponible en 1981 pour désigner la série 200F Advanced alimentée par les moteurs Pratt & Whitney JT8D -17A et dotée d'une structure de fuselage renforcée, une porte de fret de pont principale de 11 pi 2 pouces par 7 pieds 2 pouces , Et une cabine sans fenêtre. C'était la dernière variante de production du 727 à développer par Boeing, et 15 avions ont été construits, tous pour Federal Express; Le dernier avion 727 complété par Boeing était un 727-200F Advanced.


Orly est une commune française située dans le département du Val-de-Marne en région Île-de-France. Une partie de son territoire est occupée par l'aéroport d'Orly.


L'aéroport de Paris-Orly2 (code AITA : ORY • code OACI : LFPO), couramment abrégé en « aéroport d'Orly », est un aéroport francilien situé à 14 km au sud de Paris. Il tient son nom de la commune d'Orly dont il occupe une partie du territoire. L'aéroport, ses aérogares et ses pistes sont réparties à cheval entre les départements de l'Essonne et du Val-de-Marne. Il est placé sous l'autorité du préfet du Val-de-Marne3.


Il est essentiellement utilisé pour les vols nationaux, européens, et les vols à destination du Maghreb, du Moyen-Orient et des DOM-TOM français.


Deuxième plate-forme aéroportuaire de France après l'aéroport de Paris-Charles-de-Gaulle, elle a accueilli, en 2016, 31 237 865 passagers. L'aéroport est divisé en deux aérogares principales : l'aérogare Sud et l'aérogare Ouest (quatre halls) et dispose de trois pistes. Il compte aussi une aérogare de fret et une zone d'entretien. Il est géré par la société Paris Aéroport.


L'aéroport de Paris-Orly est situé à 14 km au sud de Paris. Il est construit sur un plateau complètement plat, appelé plateau de Longboyau, à une altitude de 88 mètres. À l'ouest, quelques petites collines limitent la vue. À l'est, le plateau tombe rapidement sur la Seine. Le climat de l'aéroport est un climat océanique dégradé. Les températures moyennes sont plutôt douces, allant de + 4 °C en janvier à 19 °C en août. Par temps clair, on peut voir la tour Eiffel et la tour Montparnasse en direction du nord, et les émetteurs de radios de Sainte-Assise au sud.


Ses 1 528 hectares — un septième de la superficie de Paris intra muros, ou l'équivalent d'une ville comme Nancy — se répartissent sur sept communes appartenant à deux départements.

Inauguré le 23 mai 1909, Port-Aviation, installé à Viry-Châtillon, au bord de la Seine, est le premier aérodrome organisé au monde4. C'est là que se tiennent la plupart des meetings aériens de l'époque. Le site de l'actuel aéroport de Paris-Orly, le plateau de Longboyau, situé à l'est de la route nationale 7, est alors occupé par des champs. Ces champs vont servir de terrain de secours à Port-Aviation, comme lors des inondations de 1910 qui l'ont rendu inutilisable. Au début de la Première Guerre mondiale, le site, facilement repérable et accessible, sert de terrain de secours aux avions alliés, et les agriculteurs du plateau les voient fréquemment s'y poser.


Le 1er janvier 1918, le ministère de la Guerre réquisitionne onze hectares sur le plateau de Longboyau et y construit un hangar. C'est le début du camp d'aviation d'« Orly - Villeneuve ». De plus en plus d'avions sont envoyés sur le front à partir de ce terrain. Le 31 mars 1918, les Américains établissent leur base aérienne sur le plateau d'Orly. Au début de 1919, le service des entrepôts généraux de l'aviation civile (SEGA) est installé à Orly. Il est pris en charge par l'armée américaine pour le stockage du matériel aérien de guerre5. Sur ce terrain militaire, les Français, les Belges et les Américains se côtoient jusqu'en 1919.

L'aéroport s'équipe progressivement des installations aéronautiques adéquates. En 1953, le premier radar est mis en place et, en 1957, un VOR est installé, permettant une approche plus précise sur l'aéroport.


L'aérogare Sud (1957-1960) consacre une évolution marquée. Elle a été officiellement inaugurée le 24 février 1961 par le général de Gaulle10,11. Son architecture est innovante (voir infra). Pour pouvoir agrandir l'aéroport, de nombreux terrains ont été réquisitionnés, et continuent à l'être dans les années suivantes. La Nationale 7 est déviée vers l'ouest pour la faire passer juste en dessous d'Orly-Sud. Ceci permet une desserte plus rapide de l'aéroport depuis Paris.


Dans les années suivantes, l'aérogare Sud est visitée par des touristes qui viennent passer leur « dimanche à Orly ». De nombreux commerces dans l'aérogare, qui accueille de plus un cinéma avec deux salles, attirent touristes et locaux. Une célèbre chanson de Gilbert Bécaud parle de ces dimanches à Orly. L'aérogare Sud est alors un symbole de luxe et de modernité, une vitrine de la France, qui ne cesse de faire rêver. On y croise parfois les plus grandes vedettes qui se font photographier. En 1963, plus de trois millions de visiteurs non passagers sont venus, faisant de cette aérogare le monument le plus visité de France, devant la tour Eiffel. Le nombre des touristes atteint même 4 millions en 1965.


L'aérogare Sud est maintenant répertoriée à l'inventaire général du patrimoine culturel12.


Le 3 juin 1962, le Boeing 707 F-BHSM d'Air France affrété par un groupe culturel d'Atlanta et à destination de New York s'écrase durant le décollage. Il y avait 132 personnes à bord, 130 furent tuées (les seules survivantes furent deux hôtesses de l'air, qui étaient assises à l'arrière de l'appareil, elles furent seulement légèrement blessées). À cette époque, c'est l'accident d'un seul avion ayant causé le plus grand nombre de morts.


La croissance du trafic est telle que l'aérogare Sud accueille six millions de passagers en 1965 et neuf millions en 1969, soit moitié plus que sa capacité théorique. En 1966, une nouvelle tour de contrôle est inaugurée à Orly, toujours en service en 2015. Dans le même temps, une nouvelle piste, dite « piste 4 » est construite. De plus, le transfert à Rungis du marché international favorise la croissance de l'activité de fret.


Mais déjà, la forte urbanisation de la banlieue parisienne rend difficile la cohabitation entre les riverains et l'aéroport. Le couvre-feu nocturne de 23 h 30 à 6 h du matin entre en vigueur en avril 1968, par décision ministérielle.


AVION  aéronef plane aircraft 


BOEING 727-200 triréacteur

Concorde British Airways supersonic SNECMA Olympus

réacteur

For more information, click [view offer] to the right side.