♦ André DUMAS Poète Esther Princesse d'Israel - Mantes - Sam

45 €

Logo

Report this ad


Postcode:
69003
City:
Lyon

Merci pour votre visite. En bas de page, retrouvez les détails de nos conditions de vente / livraison. Merci d'en prendre connaissance avant d'enchérir. N'hésitez pas à nous poser vos questions. 

Thank you for your visit. At the bottom, find all the details of our conditions of sale / delivery. Thank you to become acquainted before bidding. Feel free to ask us questions.


 ● André DUMAS -- (Paris 1874 - Paris 1943) ● 
Haut fonctionnaire, poète et dramaturge français.

L.T.S – MANTES, 14 février 1912
5p in-8 - (14x21cm env.)
Sur entête du cabinet du Sous Préfet
 
Longue et fort intéressante lettre tapuscrite signée : voir mes 4 photos 
 
Bel état de conservation (fente au niveau de la pliure centrale du 2è feuillet)
Envoi soigné & offert par lettre suivie (uniquement si envoi en France)

Informations complémentaires concernant le signataire de ce document :
André Dumas descend d'une prisonnière de la Tour de Constance. Il est né à Paris, mais il a grandi à Nîmes dans le département du Gard.
À 17 ans, il remonte à Paris pour suivre le cours de rhétorique au lycée Henri-IV où il se lie d’amitié avec le poète André Rivoire, de deux ans son aîné.
Étudiant, il suit des cours de lettres, d’administration et de droit. À 22 ans il débute avec La Galante Surprise ; un acte en vers (1896) ; à 24 ans il participe au concours de poésie de l’Odéon avec le poème Le Village et à 27 ans il publie un premier recueil de poèmes Paysages (1901).
Il commence une carrière dans l’administration1 et il est tour à tour nommé le 6 février 1903 secrétaire général des Basses-Alpes à Digne, le 12 juin 1903 sous-préfet deChâteaulin (Finistère), le 30 décembre 1905 sous-préfet de Beaugé (Maine-et-Loire), le 4 janvier 1906, sous-préfet de Barbezieux (Charente), le 15 janvier 1906 sous-préfet deWassy (Haute-Marne), le 24 janvier 1906 à nouveau sous-préfet de Châteaulin (Finistère), le 13 octobre 1907 sous-préfet de Dole (Jura), le 29 septembre 1909 sous-préfet deMantes (Seine-et-Oise), le 30 janvier 1913 sous-préfet honoraire. Il quitte après la mort de sa fille en 1912 la carrière préfectorale pour se vouer à l’écriture. Il commémore sa fille dans Ma Petite Yvette (1822) :
« Ah ! Yvette ! qu’il suffisait de peu de chose pour la rendre heureuse ! »
Poète, André Dumas écrit des vers eurythmiques de forme classique. Dramaturge, ses pièces en vers ou en prose ont été fréquemment jouées.
Il a collaboré à la Revue de Paris, à la Revue des deux Mondes, à la Revue bleue, au Censeur, à La Revue hebdomadaire, à La Nouvelle Revue, à L’Illustration. Il y a publié des vers, des critiques littéraires et des courtes bibliographies de poètes. Vers 1930 il dirige Les Annales poétiques et il commence à éditer des anthologies de poètes français, continuant le travail de Gérard Walch sur les anthologies. Il a également commenté plusieurs textes de poésie de Victor Hugo, écrit des introductions à des recueils de poésie, et prononcé des discours sur des poètes.

Il a été président de la Société des poètes français, vice-président de la Société des gens de lettres et membre du jury de la Bourse nationale de voyage littéraire.
Cet érudit a également participé aux dîners du Quatrain, dont est sorti le livre collectif anonyme et drôle Les Quatrains du Quatrain (Paris, Georges Sauvaget, 1927).
André Dumas a été assez apprécié pendant sa vie, mais il est tombé en oubli après sa mort, survenue en février 1943, pendant la Deuxième Guerre mondiale.
Il a obtenu le prix littéraire de la Ville de Paris 1938 pour l'ensemble de ses poésies4.

Œuvres :

Poésie
1898 Le Village (poème), dans Concours de poésie de l’Odéon (23 avril 1898) : les douze poèmes retenus par le jury et les résultats du concours.
1901 Paysages, recueil de poèmes, Lemerre
1927 Roseaux, recueil de poèmes, Garnier, ouvrage couronné par l’Académie française ; prix Saint-Cricq-Théis.
1929 Poésies : (Paysages -

For more information, click [view offer] to the right side.